Comment développer son habileté en art

Exercice-paysage.png

 

 

 

Dans cet article , vous allez découvrir comment développer votre dextérité en peinture. Grâce à un exercice particulier, vous allez pouvoir gagner en habileté et développer votre sens de l’observation . Si vous réaliser cet exercice une à deux fois par mois,vous allez constater des progrès assez significatif. Vous allez pouvoir être plus créatif en lâchant prise tout en développant votre sens de l’observation. 

Dans la plupart du temps lorsque vous commencez une nouvel toile ,d’après model ou d’après photo,vous êtes systématiquement confronté à ce problème de fond  : vous voulez toujours bien faire les choses,vous êtes pris par le syndrome de la perfection ,  donc du coup ,votre mental veut tout contrôler et vous finissez par vous crisper sur la toile, vous perdez votre créativité et le résultat n’est pas à la hauteur de vos espérance, vous avez mis beaucoup d’effort pour rien.

 

C’est pour répondre à ce type de problème que je vous propose aujourd’hui ,d’exploré des chemins nouveaux en peignant dans l’inconfort. En effet ,l’exercice que vous allez pouvoir répéter va vous sortir de votre zone de confort habituelle : Vous allez peindre de votre main non naturelle en regardant ce que vous faites dans le miroir ,sans regarder directement ce que vous peignez. Ce type d’exercice va vous permettre de vous concentrer d’avantage sur le sujet à peindre, tout en voyant l’image sous un autre angle, pour  avoir un point de vue différend.

 

1) Peindre dans un miroir

 

Le matériel à utiliser :

– Une toile blanche

-De la peinture

– Des pinceaux

– Un model  dans un livre ou une carte postale

– Un miroir

– Un chevalet

 

 

 

 

Vous allez prendre un document ,une toile blanche et un miroir, vous allez mettre le miroir en face de vous . A gauche ,sur le côté ,vous allez placer votre chevalet ,avec la toile neuve et le document de votre choix ,au passage vous pourrez fixer la carte postale avec une punaise en haut du chevalet. .

Placez le chevalet en face d’un miroir, puis peignez  en regardant indirectement la toile dans le miroir…

Pour être plus concentré et optimiser l’expérience je vous conseil d’abord de faire une séance de respiration de 5 minutes.

 

Dans les premières minutes , si vous êtes crispé,c’est bon signe .Rassurez vous et continuez à peindre…

 

Au bout de 10 minutes vous allez vous habituer à peindre de cette manière,au passage vous allez chercher beaucoup plus vite des solutions pour résoudre de nouveaux problèmes techniques.

La solution ne viendra pas dans votre habileté ni dans la virtuosité de l’exécution ,mais plutôt dans votre capacité à percevoir les couleurs et les formes et  leurs répartitions sur l’espace de la toile.

 

Lorsque vous peignez à l’envers ou dans un miroir ,vous oubliez la forme ,et vous êtes beaucoup plus  concentrez sur les masses de couleurs et même sur les espaces entre les formes.

Très vite, vous allez vous rendre compte que le rendu sur la toile n’est pas si mauvais. il y aura même une certaine ressemblance avec le model . Vous allez prendre des repères visuels que vous n’auriez pas forcément vu en vision direct sur la toile. Vous passez indirectement à un mode intuitif , donc du coup vous allez explorer de nouvelles connections dans votre cerveau,et cela va éteindre votre mental et libérer votre créativité.

 

2)  présentation de la technique et du matériel à utiliser

 

Vidéo:

 

 

 

3 ) réalisation de l’exercice 

 

Vidéo:

 

 

 

4) Finition

 

Vidéo :

 

 

 

 

 

Pour réaliser l’exercice dans les meilleurs conditions,je vous conseil de trouver la position qui vous semble la plus confortable, pour éviter tout  faux mouvements.

Des que vous serez dans la meilleur position possible ,laissez libre court à votre intuition. Vous constaterez au fur et à mesure de votre progression qu’il y aura une certaine spontanéité dans la réalisation .

La toile gagnera en authenticité. Dans tout les cas de figures que vous pourrez rencontrer,une force se dégagera de votre tableau .

Vous pouvez faire cet exercice lorsque vous avez une panne d’inspiration,cela vous aidera à vous ressourcer pour trouver de nouveaux sujets, ou même pour essayer une autre approche artistique pour enrichir votre style pictural.

 

En attendant…

A vos pinceaux

2 Commentaires

  1. Christiane ROUQUETTE

    Bonjour,

    J’aime beaucoup de ce que vous faites, et je tiens à vous remercier pour les conseils que vous donnez. Bien que je ne pratique que l’aquarelle, j’y trouve quand même mon compte puisque ce que vous dispensez peut servir aussi.
    Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année.
    Bonne peinture.

    Répondre
    1. Christophe Xavier Emmanuel (Auteur de l'article)

      Merci Christiane, ça me fait plaisir.Passez de bonne fête de fin d’année.
      à très vite sur le blog 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *