Comment vaincre la procrastination artistique

Dans cet article, vous allez découvrir des stratégies efficaces pour surmonter la procrastination artistique et libérer pleinement votre potentiel créatif. La procrastination est un défi commun pour de nombreux artistes, souvent alimenté par des sentiments d’anxiété, de perfectionnisme ou de surcharge. Comprendre les causes sous-jacentes de ce comportement et apprendre à y faire face de manière proactive peut transformer votre approche de la création artistique

 

 

1) Qu’est ce que la procrastination artistique ?

 

La procrastination est le fait de remettre à plus tard des tâches ou des actions que l’on devrait accomplir, souvent en choisissant de faire des activités moins importantes ou plus agréables à la place. Ce comportement  peut toucher divers aspects de la vie, qu’il s’agisse du travail, des études, des tâches ménagères ou même de la création artistique.

La procrastination en art, comme dans d’autres domaines, se réfère à la tendance à remettre à plus tard les tâches créatives ou artistiques. Cela peut se manifester de plusieurs façons et être causé par divers facteurs. Voici quelques aspects importants à considérer :

  • Peur de l’échec : Les artistes peuvent craindre que leur travail ne soit pas à la hauteur de leurs propres attentes ou de celles des autres.
  • Perfectionnisme : Le désir de créer quelque chose de parfait peut paralyser l’action et retarder le processus créatif.
  • Manque d’inspiration : Parfois, les artistes procrastinent parce qu’ils se sentent bloqués ou en manque d’idées.
  • Problèmes de gestion du temps : La difficulté à organiser son temps peut conduire à repousser les tâches artistiques.
  • Fatigue ou épuisement créatif : Les artistes peuvent ressentir une baisse de motivation après une période de production intensive.
  • Peurs diverses : Peur de la critique, peur du succès, ou même peur de finir un projet et devoir affronter ce que cela signifie.

La procrastination n’est pas de la paresse, mais une réponse dépressive liée à des problèmes de régulation des émotions. Elle consiste à gérer les humeurs négatives de manière urgente plutôt qu’à accomplir les tâches. Une fois que l’on comprend l’origine et les raisons de ce comportement, il devient plus facile de le surmonter et d’éviter de perdre du temps.

 

2) les différends profil de procrastinateur artistique

Vous allez découvrir différents profils de procrastinateurs. En identifiant leurs caractéristiques, je vais vous fournir des plans d’action personnalisés pour chaque type de profil. Que vous soyez un rêveur aux grandes visions, un perfectionniste rigide ou un anxieux paralysé par la peur de l’échec, vous allez connaître des outils pratiques pour transformer vos habitudes de travail et réaliser vos projets artistiques avec plus de confiance et de satisfaction.

Voici une description des différents profils de procrastinateurs appliqués aux artistes peintres, avec des suggestions sur les types d’artistes qui pourraient correspondre à chaque profil :

1. Le Procrastinateur Rêveur

Caractéristiques :

  • A des visions et des idées grandioses pour ses œuvres.
  • Passe beaucoup de temps à imaginer des projets, mais a du mal à les concrétiser.
  • Se perd souvent dans ses pensées et ses rêves artistiques.

Type d’Artiste Peintre :

  • Artiste qui ne finit jamais ce qu’il commence : Les artistes conceptuels se concentrent souvent sur les idées et les concepts derrière leur travail plutôt que sur l’exécution pratique. Ils peuvent avoir de grandes visions et des idées novatrices mais peuvent procrastiner en raison de la difficulté à passer de l’idée à la réalisation.

2. Le Perfectionniste

Caractéristiques :

  • Se fixe des standards extrêmement élevés pour ses œuvres.
  • Peut passer des heures, voire des jours, à peaufiner un détail mineur.
  • Craint de ne jamais atteindre la perfection, ce qui peut paralyser son processus créatif.

Type d’Artiste Peintre :

  • Peintre Hyperréaliste  : Les peintres réalistes cherchent souvent à capturer la réalité avec une grande précision et peuvent se perdre dans la quête de la perfection. Leur souci du détail peut les conduire à procrastiner pour éviter de produire quelque chose qu’ils jugent imparfait.

3. Le Trop Gourmand

Caractéristiques :

  • Accepte plus de projets qu’il ne peut en gérer.
  • Se sent submergé par la quantité de travail et finit par ne pas savoir par où commencer.
  • Peut avoir du mal à dire non et à gérer son temps efficacement.

Type d’Artiste Peintre :

  • Portraitiste ou graphiste Freelance  : Les artistes qui travaillent sur commande peuvent accepter trop de projets à la fois pour des raisons financières ou pour se faire connaître. Cette surcharge peut mener à la procrastination, car ils se sentent accablés par le volume de travail à accomplir.

4. L’Anxieux

Caractéristiques :

  • Ressent une forte anxiété à l’idée de commencer ou de terminer une œuvre.
  • Peut craindre la critique ou le jugement des autres.
  • L’anxiété peut paralyser son processus créatif, le poussant à remettre les tâches à plus tard.

Type d’Artiste Peintre :

  • Artiste Émergent : Les artistes qui débutent dans le monde de l’art peuvent ressentir une grande pression pour prouver leur valeur et réussir. L’anxiété liée à la peur de l’échec ou de la critique peut les conduire à procrastiner.

5. Le Défiant

Caractéristiques :

  • Résiste aux attentes et aux demandes extérieures.
  • Peut avoir une attitude de rébellion contre les délais ou les contraintes.
  • Trouve la motivation dans le défi et la confrontation, plutôt que dans la coopération et l’accomplissement serein des tâches.

Type d’Artiste Peintre :

  • Artiste Avant-Gardiste ou Contestataire : Les artistes qui se définissent par leur opposition aux normes établies et qui cherchent à défier le statu quo peuvent procrastiner par défi contre les attentes ou les structures imposées. Ils peuvent trouver leur motivation dans la rupture et la contestation.

3) Les différends remèdes pour chaque profil

Maintenant, plongeons ensemble dans les méthodes pour vaincre la procrastination et faire de chaque moment une opportunité de création et d’épanouissement artistique…

Voici un plan anti-procrastination adapté à chaque profil d’artiste peintre procrastinateur. Chaque plan se concentre sur des stratégies spécifiques pour surmonter les obstacles particuliers associés à chaque type de procrastinateur.

1. Le Procrastinateur Rêveur

Caractéristiques : A des visions grandioses mais a du mal à les concrétiser.

Plan Anti-Procrastination :

  • Décomposer les tâches : Diviser les grands projets en petites étapes réalisables avec des délais spécifiques pour chaque étape.
  • Utiliser un carnet d’idées ou un carnet de croquis : Noter toutes les idées pour éviter de se laisser distraire par de nouvelles inspirations pendant qu’on travaille sur un projet en cours.
  • Routine de travail : Établir une routine quotidienne avec des plages horaires dédiées à la création active.
  • Visualisation : Utiliser des techniques de visualisation pour imaginer non seulement le résultat final, mais aussi chaque étape du processus.

2. Le Perfectionniste

Caractéristiques : Se fixe des standards extrêmement élevés et craint de ne jamais atteindre la perfection.

Plan Anti-Procrastination :

  • Délais stricts : Fixer des délais clairs pour chaque étape du projet pour éviter de passer trop de temps sur les détails.
  • Accepter l’imperfection : Pratiquer l’acceptation de l’imperfection en se fixant des objectifs de progression plutôt que de perfection.
  • Feedback régulier : Demander régulièrement des retours d’autres artistes ou de mentors pour ajuster le travail en cours plutôt que de chercher à le perfectionner seul.
  • Techniques de relaxation : Utiliser des techniques de relaxation pour gérer le stress et l’anxiété liés à la quête de perfection.

3. Le Trop Gourmand

Caractéristiques : Accepte plus de projets qu’il ne peut en gérer, se sent submergé.

Plan Anti-Procrastination :

  • Priorisation : Utiliser des outils de priorisation comme la matrice d’Eisenhower pour déterminer quelles tâches sont les plus urgentes et importantes.
  • Planification : Créer un calendrier détaillé avec des échéances réalistes pour chaque projet.
  • Dire non : Apprendre à refuser de nouveaux projets ou à négocier des délais plus longs pour les projets acceptés.
  • Délégation : Si possible, déléguer certaines tâches (par exemple, préparation de toiles ou gestion administrative) pour se concentrer sur la création.

4. L’Anxieux

Caractéristiques : Ressent une forte anxiété à l’idée de commencer ou de terminer une œuvre.

Plan Anti-Procrastination :

  • Techniques de gestion de l’anxiété : Pratiquer la méditation, la respiration profonde ou le yoga pour réduire l’anxiété.
  • Séances de travail courtes : Utiliser des techniques comme Pomodoro (25 minutes de travail, 5 minutes de pause) pour rendre les sessions de travail moins intimidantes.
  • Feedback positif : Conserver un journal de réalisation pour noter les succès et les progrès accomplis, même les petits.
  • Encadrement : Travailler avec un mentor ou un coach pour obtenir du soutien et des conseils réguliers.

Pour vous inscrire aux séances de coaching individuelle , cliquez ici.

5. Le Défiant

Caractéristiques : Résiste aux attentes et aux demandes extérieures, trouve la motivation dans le défi.

Plan Anti-Procrastination :

  • Objectifs personnels : Établir des objectifs personnels clairs qui résonnent avec ses propres valeurs et motivations, plutôt que de se concentrer sur les attentes extérieures.
  • Projets passion : S’engager dans des projets qui suscitent une véritable passion et motivation intrinsèque.
  • Défis créatifs : Transformer les tâches en défis créatifs, par exemple, en expérimentant de nouvelles techniques ou en se fixant des contraintes artistiques auto-imposées.
  • Autonomie : Maximiser l’autonomie dans la gestion des projets pour éviter la résistance aux directives extérieures.

 

Stratégies Communes à Tous les Profils

  • Planification hebdomadaire : Prendre le temps chaque semaine de planifier les tâches à accomplir et de réviser les objectifs.
  • Suivi et évaluation : Faire un point régulier sur l’avancement des projets et ajuster les plans si nécessaire.
  • Système de récompenses : Mettre en place un système de récompenses pour célébrer les petites victoires et maintenir la motivation.
  • Environnement de travail : Créer un environnement de travail inspirant et sans distractions.

En adoptant ces stratégies adaptées à chaque profil, les artistes peintres peuvent surmonter la procrastination et améliorer leur productivité et leur satisfaction créative.

Conclusion :

 Pour les artistes, en particulier les peintres, la procrastination peut entraver le processus créatif et la réalisation de projets.

En comprenant les différents profils de procrastinateurs – le rêveur, le perfectionniste, le trop gourmand, l’anxieux et le défiant – et en appliquant des stratégies spécifiques pour chaque type, il est possible de transformer ce comportement auto-sabotant en une opportunité de croissance et de productivité. Des techniques comme la planification rigoureuse, la décomposition des tâches, la gestion des émotions, et la création d’un environnement propice au travail peuvent grandement aider à surmonter la procrastination.

En fin de compte, il s’agit de reconnaître la procrastination pour ce qu’elle est : une réponse à des défis émotionnels et psychologiques. En adoptant une approche méthodique et bienveillante, chaque artiste peut apprendre à gérer ces défis et à libérer son potentiel créatif. En suivant les plans d’action adaptés à chaque profil, les artistes peintres peuvent non seulement améliorer leur productivité, mais aussi retrouver le plaisir et la satisfaction dans leur pratique artistique.

En attendant, comme la création artistique n’attends pas … 🙂🙂🙂

A vos pinceaux

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils