Toile n°15 L’Angélus Architectonique de Millet Salvador Dali

L'angélus architectonique de Millet Salvador Dali

 

 

Aujourd’hui dans ce bref article je vous dévoile la quinzième toile de mon défi : L’angélus architectonique de Millet par Salvador Dalí.

J’ai choisi de réaliser cette toile  pour vous révéler une technique de peinture.

Généralement, si vous avez pris des cours de peinture en atelier, vous avez appris qu’il faut   peindre le fond en priorité

Puis la figure ensuite.

Il y a plusieurs façons de faire vous pouvez  vous concentrez sur une partie du tableau ou bien le faire dans son ensemble…

J’ai choisi les deux …

Vous allez pouvoir découvrir aujourd’hui étape par étape , comment j’ai procédé pour copier cette toile.

Chaque étapes que je présente aujourd’hui correspond à une séance en atelier de 2 heures, j’ai réalisé cette reproduction en 5 jours.
Vous allez donc découvrir aujourd’hui comment réaliser un tableau en 5 étapes… (peu être que je me répète un peu parfois Triste , mais vous allez découvrir qu’il n’y a pas qu’une méthode pour peindre…
Vous pouvez trouver une quantité infinie de techniques de peinture en parcourant toute l’histoire de l’art.

Malheureusement je ne vais pas vous montrer les techniques de peinture de Salvador Dalí, j’ai copié ce tableau de Salvador Dalí  avec mes propres techniques.
Je me suis basé uniquement sur un livre d’art , sans même avoir vu l’original.
Si vous avez lu ces dernières lignes vous comprendrez que le facteur principal avant de commencer une toile ( pour une copie ou une œuvre originale), c’est l’observation de votre modèle

 

  • Jours 0 : étude du modèle

Avant de commencer une copie ou même une création beaucoup plus personnelle, il est important d’observer assez longtemps le sujet que vous voulez représenter.

Lors de la première séance, je ne peints jamais, et je commence à étudier la composition, je regarde le document pendant au moins une heure.
Il m’arrive parfois de griffonner un schéma de composition sur un carnet de croquis
( dessin synthétique qui résume l’ensemble de la composition)

 

Ensuite j’organise la séance d’après , pour avoir au moins une idée de ce que je vais pouvoir faire.
Le choix des couleurs, du support et l’organisation globale du travail.

 

  • Jour 1 dessin des contours mise en couleur du fond

C’est le moment de se lancer… le premier quart d’heure est consacré à une observation beaucoup plus minutieuse du sujet.
j’observe en premier les formes dans son ensemble, je cherche ensuite des interconnexions entre les différents éléments.
J’observe les formes créées par les vides entre les formes.

 

Mais comme l’observation ne suffit pas, je passe à l’action je dessine… Si vous tardez à analyser la composition comme un géomètre ça  va vous bloquer et votre mental va prendre le dessus sur la création.

le dessin des formes fait appel principalement à votre intuition, prenez garde cependant d’apprivoiser votre tempérament, faite attention à quelques notions comme les proportions des objets, etc. etc.cela vient avec une pratique régulière et quelques techniques …


Dans la première demi-heure je commence à dessiner les contours de la forme uniquement. Lorsque tous les éléments de la composition sont présents sur le support je prends un pinceau rond et fin pour revenir sur les contours avec de la couleur.

  • Couleurs utilisés:  (noir,terre d’ombre)

lorsque tous les contours sont peints dans leurs moindres détails
Je choisis d’attaquer le tableau par une zone spécifique, je choisis en l’occurrence une zone qui me parait la plus simple à peindre !
J’ai choisi de peindre le ciel en priorité, ce qui  va me permettre ensuite de peindre d’autres zones qui me semblait moins évidentes.

  • Couleurs et matériel utilisé pour cette séance:

– (Crayon HB,Fusain)

– (Peinture : Noir,Terre d’ombre,puis bleu outremer ,bleu cyan, bleu phtalo,blanc, ocre jaune,magenta),je vous laisse deviner l’ordre des couleurs Sourire

 

J’ai commencé à peindre le ciel avec les différends dégradé de bleu, allant du bleu outremer au bleu plus clair, puis ensuite je commence à peindre la masse nuageuse à partir du repère que j’ai fait au fusain ( il s’agit de la tâche qui se trouve en haut de la forme à droite de la composition)
Je commence à réaliser quelques dégradés imprécis.

 

 

 

l'angélus phase 1             l'agelus phase 2

 

 

Je vous ai montré comment je dessine les contours et comment je réalise un fond avec les couleurs dominantes qui me permettent d’avoir un  ensembles de couleurs qui pourront mettre en évidence d’autres éléments de la composition.


Comme chaque séance prépare la prochaine …passons à la deuxième journée

 

  • jour 2 remplissages des zones centrales et mise en volume de la figure centrale

 

Après avoir réalisé les couleurs de fond je me consacre maintenant à esquisser les formes centrales en peinture…
esquissé en peinture veut dire :

1) peindre les couleurs dominantes

2) réaliser un premier dégradé d’ombre et de lumière.


Une fois que tout cela est réalisé je boucle la séance avec une observation rapide du modèle initial.

 

l'angelus phase 3

 

  • jour 3 : remplissages des parties inférieures du tableau ébauche du paysage.

 

Après avoir peint le ciel et esquissé la figure centrale, je peins les parties inférieures en couche maigre …
Un peu comme avec le ciel
(voir jour 1)

Objectif => peindre un ensemble pour avoir une vision beaucoup plus précise (aller du général au particulier pour révéler les plus petits détails)

Au troisième jour J’ai un ensemble global de la composition, si bien que j’ai tous les éléments et toutes les couleurs dominantes de la composition.
Ce qui va me permettre de commencer à travailler tout les détails de la composition…

l'angelus phase 4

 

jours 4 : travail sur l’ensemble : deuxième couche

Après avoir réalisé toutes les couches maigres, je commence à peindre chaque détail de la composition de haut vers le bas.
Naturellement je peins le ciel, les nuages et la figure centrale, au passage je redéfinis certaines formes aux endroits où j’avais fait des erreurs et j’affine certains éléments plus en détail ( je place les zones d’ombre et de lumières, et je peins chaque forme plus en détail)…

Dès que j’ai accompli cette étape lors de cette séance. Le plus gros a été fait, je jette un coup d’œil sur les différents éléments à retravailler pour la prochaine séance.

 

l'angélus phase 5

 

  • jours 5 : reglaçage

 

Le reglaçage est une étape de finition dans la réalisation de la toile.
Cela consiste à peindre les plus petits éléments de la composition, ce sont les plus petits détails qui peuvent avoir une grande importance…

je vais faire un article consacré à ce sujet prochainement ….

 

l'angelus phase 6

 

Dans un prochain article consacré à mon défi, je vais passer à un autre style pictural, avec le cubisme…
Je vous montrerai des techniques tout à fait différentes ,de nouvelles approche…

et comment vous pouvez les implémenter dans votre pratique artistique pour travailler de manière encore plus intuitive…

À suivre…

4 Commentaires

  1. Zaza

    Superbe

    Répondre
  2. Marie lou

    C’est vraiment sympa ce que vous réalisez ,et le challenge que vous vous êtes fixé .Moi qui suis une parfaite débutante en peinture ,j’aimerai savoir comment mélange t-on les couleurs et le résultat que ça donne.
    Existe t il des techniques particulière pour obtenir le même résultat ,si oui lesquelles?

    Répondre
  3. Christophe Xavier Emmanuel (Auteur de l'article)

    Merci Marie Lou
    je parcours en ce moments tous les courants artistiques,lorsque j’aurai un peu plus de temps,je vais me remettre à faire des créations beaucoup plus personnel.
    Pour le mélange des couleurs c’est un peu long à vous expliquer ,mais je promet que je vais m’amélioré dans mes article,à vrai dire je m’aperçoit que je n’ai pas encore abordé ce sujet.
    Je vais vous donner quelques bases très rudimentaires.
    Avec les couleurs primaires par exemple :
    magenta + bleu primaire = violet
    magenta +jaune = rouge
    rouge+ jaune = orange
    jaune+ bleu = vert
    etc,etc …
    Je pense réalisé un article plus complet car mon explication reste très évasive et de plus j’ai besoin d’image.
    J’espère en tout cas vous avoir donné un début de réponse 🙂
    Pour les techniques abordé vous pouvez étudier celle qu’il y a dans mes articles ou télécharger le guide si vous ne l’avez pas fait.
    Vous pouvez aussi me contacter via le formulaire de contact,je serai ravi de vous expliquer tout cela plus en détail.

    Répondre
  4. Pierre Leclerc

    Salvador Dàli c’est un mélange de peinture classique et moderne,contrairement au idée reçu ,le surréalisme ce n’est pas de la peinture faite au hazard,mais plutot une peinture qui exprime la réalité complète,même celle que l’on ne perçoit pas ,sinon ce ne serait pas du surréalisme .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *