Toile N°1 Narcisse Le Caravage

Narcisse_thumb.jpg

 

Mon défi de réaliser 52 chefs d’œuvres de l’histoire de la peinture en un an

–   Si vous n’avez pas encore lu la présentation de mon défi la voici :

http://galeriecxe.fr/mon-defi-de-realiser-52-chefs-d-oeuvre-de-l-histoire-de-la-peinture-en-1-an/

Aujourd’hui je vous présente la première toile de la série des 52 toile que je vais réaliser en un an :

 

 

  • Toile N°1 Narcisse Le Caravage

Pour commencer en beauté ce défi j’ai choisi de reprendre une œuvre d’un peintre Italien du 16ème siècle :Le Caravage. J’ai choisi ce peintre pour étudier l’importance de la lumière et des contrastes dans la peinture. Le sujet était assez complexe à étudier, et j’ai réalisé l’étude que vous voyez ci-dessus.

Si vous voulez en savoir plus sur Le Caravage , sa peinture et sa bibliographie, vous pouvez consulter l’encyclopédie Wikipédia, en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Narcisse_(Le_Caravage)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Caravagisme

 

Si vous avez jeter un coup d’œil  à sa biographie, vous avez pu constater qu’il avait une vie plutôt tourmenter. Mais au-delà de l’artiste et de sa vie turbulente, je vais surtout vous parler de peinture et j’aimerai rajouter mon grain de sel pour vous faire part aujourd’hui de mes impressions lorsque j’ai peint cette toile. je vais aussi vous montrer ensuite en quoi la lumière et les contraste sont vitaux dans la peinture et pourquoi c’est un élément indispensable pour produire une image de qualité.
Mais tout d’abord si je constitue aujourd’hui ce petit musée avec des copies et des reprises de chef-d’œuvre c’est pour vous apportez des éléments qui peuvent être inspirant pour vous dans votre pratique de la peinture…

J’avais envie de retranscrire et vous faire partager ma passion pour la peinture pour vous inspiré dans votre pratique artistique et vous aidez à vous améliorer aux quotidiens, copié des chefs d’œuvres n’est pas ma finalité, et au travers de ce travail je cherche à me perfectionner en dessin et en peinture pour acquérir une plus grande dextérité et améliorer ma pratique avec les différentes techniques pictural utilisé à travers les âges.

Je suis persuadé qu’il est toujours important de retrouver une source d’inspiration dans le travail qui a été accompli au fil des siècles, et si vous observez attentivement les peintures, les photographies réaliser actuellement, il y aura toujours une trace plus ou moins lointaine de tous ces chefs d’œuvres qui inspire encore beaucoup d’artistes, et les sujets des œuvres d’art que je vais reproduire resteront intemporel.

Le sujet principale de la peinture de cette  semaine est…

  • Narcisse ou celui qui est tombé amoureux de son reflet.

Narcisse est un personnage mythologique que vous avez sans doute retrouvé un peu partout, et c’est un thème assez récurrent, ce personnage qui tombe amoureux de son propre reflet nous fait aussi réfléchir sur nous-mêmes, et sur notre rapport avec nous-mêmes.

Un petit rappel de la mythologie :

Narcisse est un enfant né de l’union du dieu-fleuve Céphise et d’une divinité des rivières.
Narcisse ne s’intéresse qu’a sa propre personne, et rejette toutes les avances féminines, même celle de la Nymphe Echo qui est éprise pour lui et qui finira par mourir dans la douleur.
Il connait alors le châtiment de la déesse Némésis, et celle-ci lui jette une malédiction en amenant Narcisse vers une rivière pour qu’il se désaltère, celui-ci tombe éperdument amoureux de son reflet, en contemplant son image dans l’eau. Il finit par mourir désespéré et frustré de ne pas pouvoir toucher son reflet et quelque temps après des fleurs du même nom seraient apparues

Björn S Wild Daffodil  Narcissus pseudonarcissus

 

Triste histoire n’est ce pas ? sauf pour les botanistes  qui ont trouvé une nouvelle fleur splendide  Sourire

Et voilà ce qui se passe lorsque l’on devient trop nombrilaire, il est donc important de toujours s’ouvrir aux autres .
Refermons la parenthèse et passons maintenant à l’analyse de la peinture…

  • L’exercice  du reflet

comment peindre un reflet réaliste

le reflet en peinture est parfois difficile à retranscrire et le rapport de symétrie et de proportion entre une figure et son reflet est un bon exercice pour s’entrainer à prendre des repères visuels pour construire un ensemble logique, et si vous réaliser une simple symétrie vous risquez alors de rendre l’image peu crédible et au premier coup d’œil on ne le voie plus comme un reflet.

Il y a effectivement un rapport de réduction de la forme dans sa hauteur, qui peu être variable selon l’angle et le point de vue, et le plus souvent la hauteur du reflet est d’environ deux tiers de la forme refléter. Peindre un reflet demande une observation attentive de ce rapport de proportion afin de d’obtenir le plus possible le réalisme voulu et limiter le risque d’erreur picturale dans la réalisation.
Vous avez donc compris que le reflet doit être symétrique tout en subissant une certaine déformation car l’image du reflet dans l’eau n’est pas une simple symétrie de l’image originale et vous pouvez constater que l’image du reflet est légèrement “compressée”. (voir les images ci-dessous)

Voici les différentes étapes du travail:

Narcisse phase 1         Narcisse phase 2       Narcisse

Remarque:

-Il est important de restituer les bonnes proportions dans cette déformation pour garder la crédibilité nécessaire à l’image.

-Dans un premier temps j’ai dessiné la figure de narcisses, puis j’ai esquissé rapidement avec trois ou quatre couleurs le reflet dans l’eau.

-J’ai retravaillé ensuite la figure principale, pour retravaillé ensuite plus en détail le reflet dans l’eau.
Tout cela dans un exercice pas à pas.

-La composition reste assez épurée et très puissante à la fois, et je vais vous montrer maintenant ce qui donne de la puissance à une image…

  • La lumière et le contraste:

Le Caravage est un des premiers peintres à utiliser des effets de contraste entre les ombres et les lumières c’est le pionnier du claire obscure et bien sûr un innovateur dans la science de l’éclairage, à l’époque il n’y avait pas tous les éclairages qu’utilisent les photographes ou les peintres, et pour cause l’électricité n’existait pas. Le Caravage utilisait alors des bougies.
C’est un des pionniers de la lumière dans la peinture, ce qui faisait de lui un véritable révolutionnaire par rapport à ses contemporains du 16 ème siècles, c’est aussi un peintre qui travaille non plus uniquement sur les dessins mais sur la superposition chromatique, il ne réalisait pas d’esquisse préparatoire et il modelait la forme dans la peinture. Il joue sur les effets de contraste produits entre le claire et l’obscure. Ce qui fait ressortir le sujet représenté et le met en valeur sur une scène, donnant une impression de relief au tableau.

  • thème de la lumière et du contraste

pourquoi cela peut faire toutes une différence dans vos compositions et pourquoi vous devez intégrer cette notion dans vos peintures ?

Il vous est sans doute arrivé de réaliser des peintures ou le tout était homogène, et rien ne se détachait réellement dans la composition ,et vous avez sans doute constaté que l’image manquait d’intérêt visuel.
La plupart du temps l’outil le plus efficace pour restituer un état d’âme dans une peinture ou une photographie passe par le jeu des lumières et des ombres ainsi que les rythmes des couleurs. Le contraste saisissant et le jeu entre le clair, l’obscure et le clair obscure apportent davantage à la composition et suscite non seulement un intérêt visuel plus grand mais aussi la possibilité de restituer un univers et susciter de l’émotion de la part de l’observateur.

Conclusion :

  • Mise en relief de l’image.

Une image avec des lumières dures,et des claires obscures

Si vous vous ennuyez avec des compositions trop plates, donnez plus de relief à vos compositions, en jouant avec des contrastes et des jeux de lumière qui sauront redonner vie à vos peintures, et comme dans la peinture de Le Caravage ce jeu de contraste est essentiel pour créer une image réellement intéressante et captivante.
Je vais consacrer tout un volet sur l’étude de la lumière et je vous montrerai en détail la semaine prochaine une œuvre de Johannes Vermeer qui se nomme (l’art de la peinture) vous verrez en quoi il était précurseur dans sa manière de peindre et je vous montrerai par quel moyen ce peintre était un photographe avant l’heure…

Crédit photo:

Narcisse d’après Le Caravage par Christophe Michou

Björn S -Wild Daffodil  Narcissus pseudonarcissus

sources: https://www.flickr.com/

5 Commentaires

  1. Adrien. L

    Superbe travail
    Je te souhaite bon courage pour mener à bien ce défi

    Répondre
  2. Nicolas Capjun

    A quand l’astronome de Vermeer ?

    Répondre
  3. cat

    alors vous en êtes où? à combien de toiles?
    je suis en train de copier le jeune homme à la corbeille du Caravage… pour une autodidacte c’est un morceau, mais j’ai bon espoir, mais bon nous verrons.

    Répondre
    1. Christophe Xavier Emmanuel (Auteur de l'article)

      Bonjour Cat

      Aujourd’hui j’en suis à la 23 ème toile.
      J’ai pris un peu de retard sur la dernière :

      http://galeriecxe.fr/wp-content/uploads/2016/01/Nymphe-et-satyre-EJG-Bouguereau-2.jpg

      Répondre
  4. Cassis

    J’ai essayé de le faire,ma version n’est pas aussi réussi !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d'en savoir PLUS? Télécharger gratuitement mon GUIDE

x