L’angoisse de la feuille blanche

L’angoisse de la feuille blanche est un thème récurrent du manque d’inspiration cher les écrivains,mais il existe aussi cher les peintres et les dessinateurs, d’ailleurs plutôt cher les dessinateurs car le dessin précède à la peinture la ce n’est que mon avis car beaucoup estiment que la peinture model l’oeuvre.

Cela dépend de ce que vous voulez représenter, il m’arrive parfois de faire de la peinture sans l’entremise du dessins,mais la plupart du temps si je veux représenter quelque chose de très précis alors je dois avant tout commencer par faire un dessin le plus précis possible,je trace les perspectives je trouve le point de fuite je suis aussi obligé de prendre en compte les proportions et tous cela est vraiment effrayant et je me demande comment je vais pouvoir y arriver,Je commence a intellectualisé et je suis bloqué par ce processus. En faite il s’agit simplement d’une peur,il faut seulement avoir des repères très simple que chacun peu définir à sa façon.

Lorsque par exemple quelqu’un de bavard vous appelle au téléphone et que votre interlocuteur ne cesse de vous parlez sans arrêt,un moment vous allez prendre une feuille qui traîne  et un crayon et vous allez commencer a gribouiller des formes ,parfois ce sont des traits entrelacés parfois des petits bonhommes ou un  symbole mystérieux,eh bien vous dessinez !

les blocages intérieurs sautent et vous vous ouvrez à votre intuition,et c’est souvent à ce moment la que vous produirez vos meilleurs dessins, aussi lorsque vous recherchez à l’avance comment dessiner une forme en fonction du model que vous avez sous les yeux vous vous plantez, car votre mentale reprend le dessus et vous êtes bloqués, vous ne savez pas par quoi  commencer ce qui va faire que votre processus va être douloureux et que vous remettrez sans cesse au lendemain pour ne pas finir ce que vous avez commencer,c’est cela l’angoisse de la feuille blanche en dessin,lorsque vous dessinez intuitivement alors vous prenez du plaisir , seulement il faut aussi se plonger dans tout un vocable d’image ,pour apprendre à regarder et se structurer.

Finalement le dessin n’est pas si éloigné de l’écriture,et dans certaines langues elle se confondent, c’est ce que l’on appel l’idéogramme…..

 

4 Commentaires

  1. Amelia

    I am very happy to read this. This is the kind of manual that needs to be given and not the accidental misinformation that is at the other blogs. Appreciate your sharing this greatest doc.

    Répondre
  2. Teena Antonini

    This is often a great write-up with well-scripted, engaging content material that is 100 of original and sensible views. Much of your informative content is in line with my way of thinking.Alice from franchise

    Répondre
  3. Gregory Despain

    I just want to mention I am just new to blogging and site-building and definitely savored this web blog. More than likely I’m going to bookmark your blog . You certainly come with amazing well written articles. Kudos for sharing your blog.

    Répondre
  4. admin (Auteur de l'article)

    Pehaps everywhere, I don’t remember my source of information but I’m sure in this topic that the main part of my inspiration is a natural observation of my self process of creation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d'en savoir PLUS? Télécharger gratuitement mon GUIDE

x