Comment réaliser un faux bois Imitation Chêne

faux-chne_thumb.jpg

 

 

Dans cet article aujourd’hui,accompagné de deux vidéos tutoriels ,je vous propose une petite initiation à la peinture décorative.

Vous allez découvrir comment réaliser un faux bois imitation chêne .

 

La réalisation d’effet décoratif peu sembler très technique ,et vous pensez sans doute que cela doit demander beaucoup de compétence en dessin , c’est vrai …

Mais il existe quelques raccourcies que je vais partager avec vous ,pour vous faire économiser du temps.

En suivant la méthode que je vais vous exposer,il vous suffira de répéter les exercices pour maitriser le geste et réaliser une imitation  de faux bois façon chêne de sorte que les gents penseront que c’est du vrai bois !!!

 

1) Les  3 étapes pour réaliser un faux bois réaliste :

 

a)  Réaliser le fond

Pour commencer ,vous devez peindre un fond couleur brun clair ou caramel  sur un  support lisse .Utilisez de préférence un petit rouleau ,puis un spalter ,pour donner un effet cordé, pour réaliser l’imitation avec succès.

Laissez sécher le support pendant 24 à 48 heures ,avant de réaliser le faux bois.

b,c ) Réalisation du faux bois

 

– Peignez toujours dans le sens du bois, du haut vers le bas, pour une planche en longueur dans le sens de la  vertical.

Et de gauche à droite, pour une planche en largeur  dans le sens de l’horizontal.

Vous trouverez toutes les indications ,et les techniques en consultant les vidéos ci dessous:

 

Vidéo 1:

 

Vidéo 2 :

 

 

Avant de réaliser un faux bois sur un panneau, il est important de se familiariser avec le graphisme du bois.

Pour pouvoir peindre un faux bois vous devez maîtriser trois graphismes simples :

(les veines , la maille et la ronce.)

La ronce est le plus délicat à peindre,cela peu demander plusieurs années d’apprentissages pour obtenir un résultat parfait .

 

note : il est difficile de travailler une ronce à l’acrylique,le temps est limité . Car le glacis sèche très vite.

l’effet de faux bois se travaille dans le frais ,il faut donc s’entrainer au préalable,et si vous débutez je vous conseil plutôt de réaliser des effets plus simple comme les veines et la maille.

 

Un conseil pour aller plus loin :

Avant de réaliser un panneau avec de la ronce observez longtemps des parquets et des meubles en chêne pour comprendre comment l’essence de bois est constituée. Il ne suffit pas de faire toujours le même graphisme ,vous devez  apprendre à le varier ,pour augmenter les chances de succès de l’imitation et comprendre la nature véritable du chêne.

 

Inspirez vous des planches  de parquets,ou observez vos meubles en chêne ,si vous en avez .

 

 

 

2) S’entrainer aux graphismes du bois:

 

La Maille :

 

photo 1 (28)

 

Dessiner des ronces :

 

photo 3 (16)

 

Pour dessiner une ronce, gardez à l’esprit l’image d’un randonneur qui gravit une montagne ,puis un skieur qui descend la montagne. Répétez ce graphisme plusieurs fois ,en allongeant à chaque fois le trait .

une fois que vous avez fini, dessinez les veines à la périphérie de la ronce.

 

 

 

 

les 3 erreurs à éviter:

 

Dessiner  une ronce façon McDonald ,c’est à dire faire un M .

Il ne faut pas faire un dessin géométrique.

Mais plutôt espacer chaque contours de manière aléatoire ,en donnant une direction à la ronce,vers la droite ou vers la gauche …

 

Eviter un motif symétrique ,avec une ronce au centre du panneau.

Privilégiez un dessin asymétrique,et crée une impression de mouvement “effet d’accélération”

Vous devez reproduire le mouvement naturel de l’arbre qui croît avec le temps…

 

Eviter les parallèles

faites un dessin qui peut aller dans un sens puis dans l’autre.

Vous pouvez aussi vous amusez à prolonger le dessin au delà du cadre,pour vous entrainer à être plus naturel dans le geste.

 

Après avoir réaliser ces exercices sur un carnet de croquis une bonne dizaine de fois ,vous pouvez passez à la peinture et commencer à réaliser vos premier panneau en faux bois.

Vous n’allez pas être à l’aise tout de suite,le succès de l’imitation viendra par la répétition du geste.

Une fois que vous maitrisez ces quelques gestes ,réaliser un faux bois devient facile,et surtout très économique en terme de temps et d’effort.

Vous pouvez faire des effets décoratifs simple ou même insérer  du graphisme de bois dans des compositions picturales  et réaliser ce type de décoration dans une composition en trompe l’œil…

.

 

Pour vous donner des idées déco, voici ce  que j’ai fait il y a quelques années chez un particulier :

 

7 Commentaires

  1. christophe

    Pour ceux qui sont intéressé,je vous mets quelques liens,sur le matériel à utiliser:

    Veinette à faux bois:
    http://www.lamarchandecouleurs.com/Veinette-a-faux-bois-11-135.html

    Spalter cranté:
    http://www.geant-beaux-arts.fr/Spalter-a-crans-serie-376.html

    Peigne pour faux bois:
    http://www.lamarchandecouleurs.com/Jeu-de-12-peignes-a-faux-bois-11-111.html

    Balai Blaireau :
    http://www.geant-beaux-arts.fr/Balai-blaireau.html

    Répondre
  2. Zaza

    interressant

    Répondre
  3. Marie -Thérèse

    Ce que vous faites est vraiment superbe.
    Merci de nous donner tout vos conseils.

    Répondre
    1. Charlène

      je suis ravie de lire vos article,vous apportez toujours des solutions originales.
      Merci

      Répondre
  4. Christiane C

    Ou puis je trouver une école ou une formation ?
    Ou avez vous appris ?

    Répondre
    1. Journey

      Merci pour votre contribution, cela m’aide beaucoup à chaque fois!

      Répondre
  5. hamila

    Franchement vous êtes un artiste.
    Je suis peintre en bâtiment et c est avec toi que j’ai découvert le faux bois, après regarde vos vidéos , j’ai réussi à appliquer de que j’ai appris sur mon chantier, et le client était super content.
    Franchement chapeau et bonne continuation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *