Toile N°52 Labourage Nivernais de Rosa Bonheur

20170828_214608_thumb.jpg

 

 

 

 

Dans ce nouvel article vous allez découvrir la 52 ème et dernière toile de mon défi des 52 toiles Le Labourage Nivernais de Rosa Bonheur.La toile originale à été peinte en 1849.

Cette toile se trouve au musée d’Orsay. Je suis aller sur place pour l’étudier. J’ai vu l’original avant de peindre. C’est un très grand tableau ,et la reproduction est à peu près 20 plus petite à l’original.

Avec cette dernière reproduction je vais vous montré les étapes principal à la réalisation de ce tableau, je vais aussi vous vous présenter brièvement la technique que j’utilise pour peindre plus rapidement.

Vous allez voir comment mettre en place toutes les couleurs pour peindre plus simplement chaque élément de l’image.

 

Si vous ne connaissez pas l’artiste et son œuvre,je vous ai mis un lien vers l’encyclopédie Wikipédia pour découvrir sa biographie et son œuvre.

 

Comme vous avez pu le constater, Rosa Bonheur peignait des toiles réalistes,principalement des paysages et de la peinture animalière. La peinture que j’ai choisi de reproduire est une scène de labourage.

J’ai choisi ce tableau pour son équilibre subtile et plus particulièrement pour le travail sur l’éclairage,et la précision pictural des différends éléments de la composition,notamment l’attelage des bœufs Charolais et tout le travail d’impression sur la terre labouré qui est d’un réalisme bluffant.

J’ai réussi tant bien que mal à me rapprocher du model après un long travail sur le dessin ,les effets de peintures et les glacis. Je me suis donc focaliser en priorité sur les masses de couleurs pour arriver à avoir un rendu le plus exacte possible.

Aujourd’hui je souhaite partager avec vous ces quelques étapes pour vous montrer en image les principales étapes pour peindre un paysage et saisir les couleurs et les formes plus simplement.

 

 

1) définir les dominantes de couleurs dans la composition:

 

labourage Nivernais étape 1

 

Ce tableau se compose en deux grandes parties :

il y a le ciel => 50% de la composition

Le paysage => 50 % de la composition

 

Apres avoir observer et esquissé les principaux éléments de la toile vous allez peindre le ciel,avec 3 dégradé de bleu,ce travail va se faire en plusieurs étapes.

Dès que vous avez rempli la partie supérieur du tableau ,laissez reposer et commencez à peindre des éléments du paysage à partir du fond.

Avant de peindre ,vous aurez appliqué au préalable un glacis transparent. C’est à partir de cette base coloré que vous allez peindre les principaux éléments du paysage.

 

 

2) Peindre les éléments du premier plan :

 

labourage Nivernais étape 2

 

Après avoir saisi les dominantes de couleurs du paysage,vous allez retravailler sur les zones du tableau non peinte.

Le plus important est de peindre à chaque fois des fonds avec les dominantes de couleurs que vous observer,avant de peindre chaque élément dans ces moindres détails.

A ce stade ,vous pourrez peindre plus facilement avec une plus grande sérénité , car vous aurez les grandes lignes directrices pour peindre le tableau.

 

 

A retenir :

 

 

Pour arriver à peindre un tableau dans ses moindres détails ,vous avez besoin d’avoir une méthode,et développer votre sens l’observation des couleurs.

vous allez vous concentrer sur les dominantes de couleurs et esquissé globalement la composition en partant de la forme général pour aller vers les détails.

Des que vous aurez placer les principaux éléments sur la toile vous pourrez peindre les plus petites parties du tableau.

De cette manière vous travailler progressivement,tout en gagnant de la clarté et de la précision d’exécution de votre toile.

 

Je rentrerai plus en détail prochainement pour vous exposer une méthode complète  et des exercices simples pour obtenir un rendu réaliste étape pas étape…

 

labourage nivernais étape 3

 

 

Pourquoi se lancer des chalenges artistiques :

 

 

C’est en peignant dans différends style pictural et en variant les techniques et les sujets ,que vous allez trouver des sujets pour vos futures toiles.

En réalisant une copie de toile de maitre par mois,vous pourrez déjà constater d’énorme progrès ,cette démarche va vous permettre d’élargir votre pratique artistique , tout en stimulant en vous l’envie de peindre et d’apprendre de nouvelles techniques.

A long termes ,vous allez pouvoir enrichir votre vocabulaire pictural ou même être plus à l’aise pour surmonter vos difficultés,bien souvent pour apprendre un art ,la technique ne suffit pas ,il vous faut aussi une recherche émotionnel avec le sujet que vous souhaitez peindre.

Pour apprendre à peindre ,vous avez besoins de plusieurs ingrédients la passion ,la technique , l’inspiration et la persévérance,mais aussi la curiosité pour allez plus loin …

 

En attendant

 

A vos Pinceaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *