Toile n°3 tempête de neige en Mer Turner

turner_thumb.jpg

 

 

Après avoir réalisé une copie du Caravage puis un Vermeer, la troisième toile cette semaine est un Turner. C’est un artiste peintre anglais du 18ème et du 19ème siècle qui a préfiguré au mouvement impressionniste. Avec la réalisation de cette toile et la présentation de ce peintre je vous présente aujourd’hui tout un volet sur l’impressionnisme et la peinture de paysage. Ce peintre Anglais Joseph Mallord Turner était en avance parmi ses contemporains, et c’est un des premiers artistes à explorer ce nouveau type de peinture, et c’est pour cela que je commence avec cette toile, qui me servira  d’ introduction.

Pour découvrir la biographie de cet artiste ainsi que son œuvre, vous pouvez consulter les liens vers l’encyclopédie Wikipédia, ci-dessous:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%AAte_de_neige_en_mer

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Mallord_William_Turner

Si je peint  cette toile cette semaine, c’était surtout pour avoir un  peu de fraicheur par ce temps caniculaire.
Une tempête de neige sur la mer peu vous fournir significativement des glaçons pour prendre tout vos apéritifs et boisson rafraichissante
 Sourire…mais ce n’est  pas tout car …

Dans ce bref article aujourd’hui je vais faire une petite introduction  sur  l’impressionnisme et durant ce mois-ci , je vais vous montrer au travers de mes réalisations , un style dans la manière des impressionnistes avec la peinture de paysage.

 

  • En quoi L’impressionnisme est différends de la peinture classique ?

À l’époque de Turner tous les artistes ou presque exploraient la peinture dans la forme .C’était un travail murement réfléchi dans un atelier, ou la spontanéité et le premier jet étaient mis au second plan, il fallait réaliser un travail le plus lécher possible à cette époque, où les traces visibles du pinceau étaient considérées la plupart du temps comme inachèvement…cet artiste Anglais à réaliser les premiers pas  vers une peinture plus spontanée en sortant directement du style de son époque, si bien que ses contemporains pensaient qu’il était devenu fou.La démarche de Turner à un côté précurseur et révolutionnaire.
C’est un des premiers peintres à travailler la couleur par touche et l’ensemble donne une “impression”grâce à la superpositions des coups de pinceaux, il restitue des ambiances sombre, clair…plutôt que des formes bien définies avec des contours correspondant à une réalité figurative, comme dans les sujets de peintures de ses contemporains.

Plus tard le mouvement impressionniste a repris ces techniques, et ils ont exploré la lumière dans le paysage, il travaillait directement avec la couleur et créait des jeux de superpositions entre les différentes touches de peinture.
Ce qui est à retenir ici : les peintres classiques travaillent dans la forme, les impressionnistes eux travaillaient dans la vibration de la couleur.

 

  • La  lumière et la peinture.

Dans ce défi de réaliser 52 chefs-d’œuvre de la peinture en un an, j’ai choisi un thème de prédilection bien défini”la lumière”, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de reproduire et de revoir tous les peintres qui ont utilisé soit l’éclairage dans la peinture, comme le clair obscure avec Le Caravage, les scènes d’intérieur de Vermeer ou bien les paysages impressionnistes du 19ème siècle.

Je suis intimement convaincu que la lumière est un ingrédient qui prend une place importante dans l’art, et dans l’histoire de la représentation, et j’ai toujours été fasciné par les ambiances qui se dégagent des tableaux plutôt que leurs représentations symboliques et les éventuelles idées qu’ils véhiculent. J’ai pensé que travailler et redécouvrir cette matière picturale est toujours inspirants lorsque l’on veut renouveler son style ou bien avoir une source d’inspiration, et c’est d’ailleurs au programme dans certains cours de peinture : s’inspirer des anciens pour sans cesse recrée quelque chose et évoluer dans son art.

 

  • Pourquoi vais-je  me consacrer à l’impressionnisme pour parfaire ma pratique artistique ?

 

Je pense que le courant impressionniste à produit une peinture et des représentations qui se rapprochent au plus près de la nature .c’est une peinture qui exprime une spontanéité dans la réalisation, une efficacité picturale et une simplicité d’exécution, assez proches de certaines de mes valeurs et de mon enseignement à venir. Ainsi il est toujours intéressant d’explorer la spontanéité et le naturel dans l’exécution d’une toile et c’est ce qui donne toute la force à la composition, car le peintre est alors en symbiose avec son environnement et crée quelque chose qui est en alignement avec ce qu’il est . Ce qui est fondamental dans tout ce que l’on entreprend.(En résumé faites les choses avec passion).

La peinture impressionniste n’est pas la plus facile à réaliser, et pendant très longtemps, j’ai voulu imiter spontanément ce style sans grands résultats, et c’est pour cela que je vais explorer plus en détails dans les semaines à venir les techniques des impressionnistes, pour travailler plus en profondeur sur les nuances subtiles des couleurs, et leur superposition ingénieuse et si naturelle. Un mouvement simple et naturel est très difficile à atteindre et demande de nombreuses heures de travail pour y parvenir.

C’est aussi pour parfaire et explorer, d’autres technique en dehors du réalisme et de l’hyperréalisme et avoir de nouveaux outils pour créer plus de vie dans mes futures compositions picturals.

Lorsque j’ai commencé cette copie de Turner, je me suis dit que ça devrait être relativement facile à explorer, mais je me suis totalement trompé parce qu’il m’a fallu le double d’heures prévue pour achever cette toile. Et j’ai mis de longues heures avant de trouver chaque nuance de couleurs.
La plupart du temps lorsque l’on passe du temps à analyser une composition pour la réaliser , on peut avoir le défaut de trop entré dans l’analyse de la forme.Ce type de peinture nécessite une plus grande concentration et beaucoup plus de lâcher prise que dans la peinture figurative, et il est important d’avancer dans l’intuition, j’ai appris en réalisant cette copie que l’important est de transcrire la ressemblance plutôt que l’exactitude de la forme. Ce qui laisse une part plus importante dans la représentation. Et une plus grande liberté dans la création  de l’œuvre.

Lors des prochaines semaines je vais vous amener sur les bords de seine et au bord de la mer et continuer ce voyage pictural au cœur de l’impressionnisme, puis je me consacrerai sans doute ensuite à des peintures plus classiques pour revoir les notions de formes pour ensuite les dissoudre dans l’art moderne…

La signification de ce défi est de perpétuellement construire un style pictural, par la construction et la déconstruction…

Crédit photo :

Christophe Michou ,tempête de neige en mer ,acrylique sur toile (2015)

2 Commentaires

  1. Cindy

    Je vous apporte les glaçons lol 🙂

    Répondre
  2. Christophe Xavier Emmanuel (Auteur de l'article)

    Merci ,ça va rafraîchir les parisiens x_D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d'en savoir PLUS? Télécharger gratuitement mon GUIDE

x