quelques conseils pour ne jamais baisser les bras et continuer à vous exprimez sereinement

Je-suis-Charlie.jpg

 

 

Aujourd’hui dans ce bref article je vais vous parler de la liberté d’expression, exceptionnellement je réagis à une actualité tragique qui s’est déroulé hier. Je le fais rarement ,car ma ligne éditoriale se base plutôt sur des conseils pour vous apprendre le dessin et la peinture étape par étape, en dehors de toutes actualités, et de toutes les contingences qui peuvent se dérouler dans le monde .Mais aujourd’hui je me sens le devoir de vous écrire ces quelques lignes pour vous redonner confiance et vous donnez quelques petits conseils pour ne jamais baisser les bras.

En principe  le matin, je suis sur mon ordinateur, je travaille pour vous délivrer du contenu où je vous apprends à peindre et je donne quelques conseils que je veux le plus inspirant possible …Hier j’étais présent devant mon écran d’ordinateur et j’avançais sur la rédaction d’un nouvel article. À midi comme à mon habitude je vais manger, puis je vais à mon atelier l’après-midi pour peindre, on est mercredi 07 janvier et à 12h30 j’ai appris la tragédie qui s’est déroulé au journal Charlie Hebdo, j’ai entendu qu’il y avait 12 morts dans cet attentat.

C’est un peu plus tard que  j’ai appris que les dessinateurs et caricaturistes du journal Charlie Hebdo étaient tous morts. Cela a été un véritable coup de poignard pour moi, étant moi-même peintre et dessinateurs, c’est comme si c’était une partie de moi-même qui disparaissait, en apprenant la mort de Wolinski, Charb, Cabu, et Tignous.

Je n’avais plus de mots, seulement une très grande tristesse, à l’heure où je vous écris ces lignes, peu de choses me viennent et je suis encore paralysé par l’émotion.
Je sais que lorsque j’ai appris cette nouvelle par les médias je me suis mis à avoir mal aux ventres et une certaines inquiétude personnelle est venue se greffer à mes préoccupations quotidiennes . Une question m’est venue Peut –on mourir à cause d’un dessin ou d’une peinture, sommes-nous retourner dans un âge sombre ou règne l’obscurantisme ?

Je me refuse à le croire, car nous sommes aux 21e siècles, nous connaissons à l’heure actuelle un progrès sans précèdent dans les nouvelles technologie et une véritable révolution dans la diffusion de l’information et du savoir grâce aux journaux, au blog, aux réseaux sociaux et grâce à tous les gens qui diffusent du savoir sur internet, au travers de vidéo, de podcasts, d’article, et d’info produit.

On a tous maintenant la possibilité de développer du contenu et d’apporter de la valeur dans le monde, il est donc intolérable qu’un média d’information,ou qu’un journal soit muselé par la terreur. Aujourd’hui je m’adresse à tous ceux qui publient du contenu en vous donnant quelques petits conseils pour publier davantage et faire reculer systématiquement l’obscurantisme et l’intolérance.

  • Ayez toujours le courage d’exprimer vos impressions et vos idées

Le plus important, lorsque vous publiez une nouvelle est de vous faire plaisir et donner du contenu de qualité qui fera avancer sans aucun doute les lecteurs vers une amélioration, ou une prise de conscience.
Il faut que vous gardiez en tête de raconter une histoire, et cette histoire, ce conseil peu amélioré sensiblement la vie de quelqu’un, ayez en tête d’aider les autres et faire reculer chaque jour les barrière de l’ignorance.
Cela ne peut pas plaire à tout le monde , bien entendu. Il y aura des gens qui aimeront ce que vous faites et d’autres qui n’aimeront pas,mais le plus important est de s’entourer de gens qui auront une attitude positive envers vous.

 

  • Gérez les attaques des gents qui veulent vous museler

Ne pas vous laisser intimider, si quelqu’un ou un groupe de pression vous empêche de publier un article, une image, et que le contenu n’attaque pas directement la personne, vous devez continuer à vous battre et ne pas baisser les bras pour faire savoir au monde que vous existez en tant qu’artiste , auteurs reporter, ou écrivain.
La liberté artistique a été violemment attaquée par ce traumatisme ,apprenez à dépasser vos peurs, soyez solidaires les uns des autres et publier deux fois plus de valeurs dans tous les domaines qui apporteront une amélioration sans précédente pour les gens et pour la société et qui contribuera  à l’élévation de la conscience collective et ainsi faire reculer durablement l’ignorance.

Je me répète (le plus important est d’élever toujours plus les consciences en APPORTANT DE LA VALEURS AJOUTE !) ni violence,ni sédition.

Si vous êtes artiste peintre ou dessinateurs, votre art vous offre tous les outils nécessaires pour représenter toute chose, et toute forme de manière ILLIMITE, d’ailleurs vous êtes des êtres illimités et créatifs,il n’est pas normal d’être limité par la terreur imposé par un groupe.
Cela peut plaire ou déplaire bien entendu , mais votre droit de créé est inaliénable

  • La force de vos idées, est plus forte que la peur des lâches

La plupart des gents qui sont en désaccord avec votre contenu ou votre style artistique, sauront vous faire des critiques constructives pour avancer ou resteront dans le silence, et la plupart du temps les gens qui vous profèrent des menaces à la figure parce que vous avez publié ceci ou cela qui ne rentre pas dans leurs manières de penser sont bien souvent impuissant au point de vue des idées, et ils n’opposent  pas à vos arguments des critiques constructives, mais veut vous imposer le silence par la terreur.
C’est ainsi que dans des moments douloureux, il faut chercher encore plus l’opportunité de créer quelque chose de plus beaux et de sublime, l’esprit et l’inspiration sont l’arme la plus efficace contre toutes terreurs et musèlement.

Cher lecteur, j’espère vous avoir éclairé à mon niveau, et grâce à cet article j’ai enfin pu faire sortir en moi des mots aux maux.

 

Crédits photo:

JE SUIS CHARLIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *