Philosophie esthétique 1

Présentation

L’article qui va suivre est une initiation à la philosophie de l’art ou à l’esthétique, et cela va vous permettre d’élargir des notions, des concepts par une pensée de l’oeuvre d’art dans son essence.

Tout d’abords une oeuvre d’art est une forme sensible et intelligible  les médias utiliser dans l’art sont  la peinture le dessin la photographie,la sculpture le cinémas  la vidéo et la musique ,tout  ces catégories entreront dans le domaine de la pensée esthétique. Esthétique vient du mot grecque Aesthesis, c’est la perception non seulement par les sens mais aussi par l’intellect .j’entends par esthétique le fait de percevoir et connaitre une forme sensible,on peu aussi dire que c’est une science du beaux .L’artiste crée des d’ objets sensible qu’il rend visible et manifeste au spectateur.

Dans cette première partie je vais traiter du sujet de la représentation et de l’image en particulier et définir et develloper son sens.

Pour rendre manifeste une forme nous avons avant toute chose besoin d’ outils par la technique. Nous devons d’abord concevoir par l’entendement ,car sans cela notre représentation est purement original et incompréhensible pour le spectateur de notre oeuvre, je ne préconise en aucun cas d’être dépourvu d’originalité Il faut seulement apprendre à représenter les formes et pouvoir les restitués graphiquement sur votre support,exactement à la façon dont vous avez appris l’alphabet pour pouvoir construire des mots afin de construire des phrases cohérentes qui peuvent être compris par vos semblables car avec ces outils d’écritures  votre oeuvre  passe par la création du sens et du beaux.

Pour l’image c’est la même chose. Par la représentation vous allez crée une alchimie de la forme logique et du caractère original de l’oeuvre. Et vous restituez une image qui  renvoie à l’intériorité et donne à voir ce que vous percevez du monde. En faisant cela vous faites  apparaître une forme sensible en fonction du média que vous  utiliserez (dessin peinture,photo  vidéo etc… L’oeuvre d’art est un intermédiaire entre nous et ce qui est.

Le média qu’utilise l’artiste vous l’avez bien compris passe les matériaux  transformé par son savoir faire (techné),et  le génie s’exprime par la nature même de l’artiste, ce n’est pas qu’un bon technicien,qui reproduirait machinalement une forme existent à l’identique c’est le tempérament et les perceptions de l’artiste qui donne vie à l’oeuvre, l’artiste donne à voir une oeuvre qui’il a crée de  par sa perception  et  de son intuition spatio-temporelle .Il donne à voir un objet  sensible de contemplation. Le sens de l’oeuvre est inséparable de sa forme.

Une oeuvre d’art ne peu pas simplement être une copie, car la copie n’est qu’au service de la médiation de ce qui est.La copie exact serait le reflet d’un miroir.La copie n’est la que  pour être traversé de part en part par le regard, le regard ne s’arrête pas sur la copie car sinon elle ne serait plus copie mais représentation.

L’existence d’une oeuvre d’art est partagé par l’intention de l’auteur et les effets de sens trouver par  le spectateur de l’oeuvre, la représentation est le fruit d’une intentionnalité,la copie ne l’est pas puisqu’elle est un simple effet de miroir.

Le statue de la représentation ne doit pas être compris à l’aide de la notion de copie mais à l’aide de la notion d’image.

L’image possède son être propre en tant que telle.La fonction de l’image permet de présenter a ceux qui la perçoivent un acte de connaissance en face de la représentation,si la représentation est lié aux model qu’il s’inspire aussi proche soit elle de la réalité,l’oeuvre conserve son autonomie par rapport aux model et même plus parce que la représentation apporte un accroissement d’être par rapport à son model.

La représentation existe pour représenter quelque chose qui est la existant. Si nous pouvons représenter quelque chose que l’on perçoit c’est une construction d’une image mental du représenter.La représentation n’est pas immédiatement présente,elle résulte d’une reprise en acte de la chose représenter par un être conscient.Il se constitue ainsi deux pôles de représentation déterminer par le sujet et l’objet le sujet prend le dessus sur l’objet et ainsi le sujet s’approprie l’objet, ainsi au sujet à assurer le primat sur l’objet.Le monde pour apparaître à la conscience est figuré dans l’espace et dans le temps.La représentation est la mise en scène du réel,et la représentation intervient à ce moment pour transplanter le réel.

En tant qu’être nous nous formons une image mentale du réel mais qui ne correspond pas nécessairement a ce qui se pose devant nous,pour que l’être soit perçu il nous faut la représentation.Toutes représentation est une construction et une interprétations des signes extérieurs. Lorsque nous percevons un objet cela veut dire que l’on as reçu une multitude de signes.

La représentation de quelque chose est le passage de la confusion  à l’unité,la netteté de l’image pleinement consciente passe par la représentation,c’est un processus qui impose plusieurs conditions,d’abords il faut être affecté par des impressions touchant nos organes sensorielle, ceci provoque un changement intérieur.Il faut reprendre ces données pour construire une image d’un objet sans lequel  il n’y aurai pas de représentation, de nos organes sensorielle ,l »esprit exerce sa puissance organisatrice . En représentant l’objet l’esprit se réconcilie avec le monde.La représentation permet de donner forme au monde,c’est une manière de rendre le monde saisissable,sans quoi le monde serait insaisissable.

La ligne du temps permet de représenter et d’unifier les différents composant, recevoir des intuitions sensibles ne permet pas de faire une représentation, il faut la rapporter à l’unité du concept,et des impressions tant qu’elle ne sont pas nommé reste inconsciente. On peu dire que la représentation est à la fois sensible et consciente,la représentation est donc par nature sensible et intelligible. Il faut que son concept s’expérimente pour que celui ci exerce son pouvoir sur l’expérience sensible. Entre l’expérience et le concept il y a un intermédiaire et je dirai une relation de médiation qui est l’imagination. L’imagination produit un schème et ce schème est à la fois sensible et intelligible,ce n’est ni une idée ni une image mais c’est une détermination particulière de l’espace et du temps.

Le schème permet de reconnaître à quel concept se rapporte une intuition sensible.L’imagination produit différente image pour un même concept, ainsi l’imagination organise les différentes parties dans l’espace et ainsi l’entendement n’as plus qu’a nommé l’objet produit par le schème.

Pour percevoir un objet il faut organiser les impressions reçu de l’extérieur,car l’objet existe que par un sujet qui le construit.Il faut donner un sens au monde pour le construire,on peu en déduire que représenter ne constitue pas à présenter un réel en dehors de nous,il faut aussi lui donner un sens en nous même.

La représentation n’est pas une copie, c’est une construction de sens d’un objet extérieurs par la médiation de nous même.

Une même représentation peu produire deux choses qui n’on rien à voir,mais la représentation peu allez jusqu’à se répéter elle même et à l’infini par le fait que la représentation engendre une signification stable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *