Les trois étapes d’un apprentissage

 

Apprendre a tenir un stylo Fabrice Clerc

photographie de Fabrice Clerc

           Vous êtes animé par un désir irrésistible d’apprendre

 

–  Si vous êtes passionné par un sujet, et animé par ce feu sacré de toujours apprendre chaque jour et vous perfectionnez, ce n’est pas un hasard si vous tombez sur cette page, mais c’est le résultat d’une recherche avancée qui peut prendre des heures et des heures. L’envie d’en savoir plus passe par une obsession d’améliorer toujours ces connaissances et d’élargir ses passions, qu’est-ce que tout cela, il s’agit tout simplement d’un processus d’apprentissage, votre volonté vous guide à vous améliorer dans votre art, vos passions, vos disciplines, votre métier et c’est ainsi que vous cherchez un enseignement qui apportera une réponse à ce que vous aurez demandé.
Je ne vais pas vous exposer ici une méthode complète pour apprendre à peindre car cela demanderait énormément de paragraphe à rédiger et à illustrer pour vous faire apprendre toutes les subtilités de la peinture. Je vous expose aujourd’hui quelques conseils et quelques principes pour que vous puissiez analyser votre progression dans quelques apprentissages que vous suivez à l’heure actuelle. Dans un apprentissage il existe trois étapes distinctes, que j’ai pu observer par moi-même et dans ce bref article je vais vous montrer ces trois étapes qui sont à l’œuvre, nous allons voir globalement comment cela peut s’appliquer, Il arrive parfois qu’il est quelques différences dans chaque discipline, mais il existe un principe valable pour tout apprentissage.

  • L’enthousiasme de découvrir quelque chose de nouveau

La première période de cet apprentissage se caractérise par une phase de découverte associée à une forte motivation, cette période de découverte nous fait entrevoir l’effet et le bénéfice que va nous procurer cette nouvelle méthode, c’est souvent un moment important qui va nous motiver et va nous donner un ancrage profond de notre être à nous investir dans cette discipline. Le plus souvent ont à tout d’abord l’impression lorsque l’on découvre ces nouveaux concepts ou cette nouvelle technique que c’est une terre inconnue et merveilleuse, c’est l’eldorado tant espéré et l’on peu avoir l’impression de tout savoir alors que l’on a seulement entrevu le début de la méthode, Il s’agit en fait de la première phase d’apprentissage.
Voyons comment ce principe général peu aussi s’appliquer dans les arts plastiques, la plupart des gens qui n’ont jamais eu l’occasion de poussée leurs études dans les beaux-arts, pense le plus souvent que les artistes qui produisent les plus belles peintures les plus belles photographies ont un talent particulier et hors du commun, c’est vrai et ça ne l’est pas. Il s’agit d’une passion qui les anime et un désir ardent de crée, mais cependant s’il n’avait pas fait d’études dans ce domaine il en serait toujours aux même point, à se poser la question : comment puis-je réaliser une œuvre ? .

Lorsque j’ai commencé à découvrir l’art de la peinture, j’allais souvent au musée voir des expositions, un beau jour en voyant des toiles impressionnistes j’ai découvert comment ces artiste peignait, j’ai commencé à me former, lorsque j’ai réalisé la première toile je croyais avoir fait le chef-d’œuvre, mais le résultat malheureusement était médiocre.
Cette étape de découverte vous donne des ailes, mais très vite vous vous apercevez que cette méthode n’est pas du tout acquise et la plupart d’entre vous abandonnent à ce moment-là car vous vous découragez. Mais l’acquisition d’un savoir passe par l’erreur et vous devez vous exercer au maximum pour progresser et cela passe par…

  • L’expérimentation et l’exercice

Je ne vous cache rien car c’est la phase la plus douloureuse de l’apprentissage, alors que vous avez découvert précédemment des techniques qui ont révolutionné votre esprit vous vous apercevez tout à coup que vous êtes mauvais, rassurez-vous ce n’est pas grave il faut seulement vous habituer et pratiquez chaque jour en ayant par exemple un carnet de croquis sous la main, des crayons, des pinceaux et de la peinture, en faisant chaque jour quelque chose vous avancerez malgré la désagréable impression de faire du sur place, mais comme personne n’aime ce qui est désagréable cela vous motivera à vous dépasser et redoublez d’efforts,c’est ainsi que vous pourrez progressé. Au bout du compte sans vous en apercevoir vous aurez accompli des progrès énormes en rapport à ce que vous faisiez auparavant , et cela est devenu pour vous une habitude comme s’il s’agissait de votre seconde nature, c’est bon signe, car rapidement vous entrez dans la phase de …

  • L’ Assimilation.

Lorsque vous avez pris l’habitude de faire quelque chose et que vous produisez vos œuvres, c’est à ce moment précis que vous allez acquérir les trois quarts des techniques que vous avez appris, cette étape est cruciale car c’est en réalisant les choses que vous allez commencer à repérer vos défauts et à les corrigés. Pour vraiment progresser il est nécessaire de recommencer chaque étape jusqu’à ce que vous ayez tout à fait obtenu le résultat escompté malgré les difficultés qui peuvent se poser à vous et les échec que que vous essuyez. Si vous ressentez du découragement n’abandonné pas, parce qu’au contraire cela signifie que vous êtes entrain d’acquérir vos nouvelles compétences, c’est une  digestion des connaissances acquise, et leur parfaite assimilation . Plus grande sera la douleur, plus grande sera la maitrise dans votre art, car vous aurez su vous dépasser et tous vos problèmes techniques vont vous amener à chercher des solutions.

 

 

P1000629

                                                                                                    Les nénufars acrylique sur toile (2014)

 

En résumé

–   Maintenant imaginez-vous dans 15 ans, vous êtes confortablement installé avec votre époux ou épouse, vous êtes un artiste très demandé et votre activité est très lucrative, vous vivez dans un grand atelier très bien éclairé avec de grandes baie vitré, et au fond une table d’ouvrage avec une multitude de pinceaux, et un espace que vous n’auriez à peine imaginé auparavant. Vous êtes heureux et épanoui, vous rayonnez, et vous avez le pas léger, tout est beau et vous sentez grandir cette quiétude, vous entendez chanter les oiseaux et le tout vous parait être une symphonie.
mais voilà, vous en êtes pas à ce stade et vous retombez très vite dans votre réalité, ceci fait partie de la première étape et vous vous élancer dans quelques choses de nouveau, ce rêve et cette vision dure environs deux à trois semaines, mais ensuite tout revient comme avant et vous retombez dans la routine et le train quotidien vous vous sentez fatigué;mais c’est à ce moment que vous commencez à réagir et si vous aspirez à devenir un artiste qui gagne sa vie vous devez constamment tendre vers l’image idéale que vous avez visualisée parce que plus vous vous éloignez de votre vision initiale et plus vous aurez l’impression d’être comme quelqu’un qui serait propriétaire d’un lieu et qui se verrait interdire l’accès à sa propriété.
C’est pour cela qu’il est essentiel de maitriser sa vie pour pouvoir accéder à soi. Le faite d’apprendre et de vous exercer permettra d’assimiler tous les outils nécessaires à votre esprit pour atteindre votre plein potentiel .
C’est à ce moment que vous passez à l’action et …
L’action vous amènera à la maitrise.

1 Commentaire

  1. Jett

    Je pense que votre article va aider beaucoup de personne, même ceux qui ne se passionnent pas pour l’art

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *