Les 5 grandes raisons pour vous mettre à la peinture acrylique

 

Tube de peinture

photo de Septentria

 

– Dans ce bref article, je vais vous exposer tous les arguments démontrant  les avantages de la peinture acrylique, et les rares inconvénients d’utiliser  une telle peinture. Si ce n’est que mon point de vue j’ai pu cependant  constater que la peinture à l’eau est beaucoup plus facile à utiliser que la peinture à l’huile et donne au final les mêmes résultats si l’on maitrise quelques techniques de bases.

Si vous débutez en peinture, et que vous cherchez avec quelle peinture commencée, je vous conseille une peinture qui vous conviendra le mieux .Une peinture simple à manipuler et qui nécessite un minimum d’effort pour vous concentrer sur la réalisation de vos premiers tableaux. Lorsque j’étais tout petit, j’avais l’habitude de peindre avec de la gouache et à l’école il n’y avait que cela. Lorsque j’ai réalisé mes premières toiles mon choix s’est naturellement tourné vers la peinture acrylique, et au départ j’ai eu aussi ma période où je peignais à l’huile, malheureusement j’en ai gardé un mauvais souvenir.

Premièrement parce que je peignais dans un lieu clos, et je n’avais pas de moyen pour ventiler la pièce. La peinture à l’huile nécessite d’utiliser des diluants comme de l’essence de térébenthine ou bien du white spirit, et dans une pièce qui me servait d’atelier et de pièces à coucher c’était plutôt nocif. En plus de cela je réalisai que la peinture à l’huile séchait lentement, et qu’il me fallait l’équivalent d’un mois pour finir une toile…la galère! Et même en ajoutant du siccatif qui est un accélérateur de séchage, il me fallait près de 3 heures pour que mes glacis puissent être totalement secs .

De plus il fallait que je mette l’essence usagée dans un bidon pour la passer ensuite dans un tamis pour la réutiliser, si celle-ci était encore potable, bien sûr. Sinon il fallait la jeter dans un bidon réservé à la déchèterie. Sans compter qu’il fallait ensuite nettoyer les pinceaux dans l’essence, puis les passer dans le savon, rincer et au pire répéter l’opération, et je passais plus de temps pour la préparation et le nettoyage du matériel qu’à peindre, sans compter les multitudes de fois où j’ai eu des crises d’asthme à cause des vapeurs de térébenthine. C’est pour cela que je vais vous détailler les 5 grandes raisons de peindre à l’acrylique ou du moins utiliser une peinture à l’eau et il existe même maintenant de la peinture à l’huile qui se dilue à l’eau..

  • point n°1 Pas besoins d’utiliser de diluant ,vous n’avez besoin que d’eau.

La peinture acrylique est une peinture qui se dilue à l’eau ,et elle a l’avantage de sécher très vite. vous n’avez donc  pas besoin d’essence pour nettoyer vos pinceaux ,et cela  est fortement recommandé lorsque vous peignez dans un lieu clos ou non ventilé. Pour préparé vos glacis  vous n’aurez besoin que d’eau et d’un  médium acrylique.Si vous n’en avez pas  vous pouvez réaliser vos glacis avec de la bière! Mais n’en abuser pas  Sourire .

Le rendu en peinture est parfois un peu différends, parce qu’une peinture à l’eau ,sèche beaucoup plus vite,et vous n’avez probablement pas le temps de travailler certains effets.Mais il vous suffit seulement de maitriser le taux d’humidité de votre peinture pour la retravailler à volonté ensuite et même si cela sèche trop vite, il existe des retardateurs que vous pouvez mélanger à votre glacis.

Vous pouvez aussi rencontrer des difficultés à réaliser des beaux fondus notamment parce que la peinture sèche avant que vous ayez terminé de travailler sur toute la surface, et que vous n’avez pas eu le temps de retravailler certaines parties. Mais l’alternative à cela, est d’utiliser des techniques spécifiques à la peinture acrylique comme la superposition de glacis (j’y reviendrais dans mes prochains articles pour vous l’expliquez plus en détail) ou bien ajouté à votre préparation un gel qui retardera le séchage de la peinture, si vous êtes dans un environnement chaud et sec .
Mais retenons les gros avantages : avec la peinture acrylique vous avez besoin d’eau, et vous économisez des bidons de white et de térébenthine. Le seul investissement que vous pouvez faire est d’acheter du retardateur, et encore vous n’en utiliserez que très peu ce qui fait que le flacon durera dans le temps.
Une fois que votre eau est usée, vous pouvez la jeter dans les toilettes ou votre évier en laissant couler l’eau quelques instants, et il n’est pas recommandable de faire la même chose si vous jetez de la térébenthine ou du white spirit, au risque de salir votre évier ou vos toilettes à un point tel que vous passerez toute la soirée à le nettoyer.

pinceaux

Photographie de Francesco-Allano Torçy-Blanqui

 

  • point n°2  Nettoyer ses pinceaux devient un véritable jeux d’enfant

Comme je l’ai expliqué au début de cet article, lorsque je peignais à l’huile il fallait que je réserve plus de temps pour nettoyer mes pinceaux. La peinture à l’huile est très grasse et ne peut pas être nettoyée à l’eau. Dans ce cas il faut plonger les pinceaux dans une essence du type white spirit qui peut diluer et dégraisser vos pinceaux, puis il faut ensuite enlever l’excèdent de peinture . Il faut ensuite faire tremper les soies du pinceau dans du savon noir, le faire mousser et rincer à l’eau claire pour éviter que les pinceaux durcissent en séchant . Mais le plus souvent il faut répéter l’opération plusieurs fois pour que le pinceau soit totalement propre. Un vrai cauchemar qui peut vous faire perdre du temps car parfois cela prend une bonne demi-heure pour nettoyer seulement quelques pinceaux .

La peinture acrylique se dilue très facilement dans l’eau . Donc il vous suffit de prendre vos pinceaux une fois le travail terminer et les rincer abondamment dans l’eau en utilisant un peu de savon noir ou du savon de Marseille, et lorsque l’eau devient limpide et que le pinceau ne dégage plus d’eau colorée, votre pinceau est propre, et en ayant peint à l’acrylique vous aurez réalisé que vous avez économisé sur tous les points (savon eau et temps de nettoyage, c’est un des points forts de la peinture acrylique lorsque vous nettoyez votre matériels,(cependant il faut faire très attention de ne pas vous tacher car une fois sèches les taches d’acryliques sont irréversibles sur les vêtements, mais je pense que peu de personnes peignent en costume cravate).
La peinture acrylique lorsqu’elle est fraiche se nettoie très facilement, et c’est là que vous gagnez énormément de temps par rapport à la peinture à l’huile. Il vous suffit seulement de tremper les soies de votre pinceau pour les nettoyer avec un peu de savon afin d’enlever le restant de peinture qui pourrait encore se trouver dans les soies et l’opération ne prend que deux à trois minutes, contrairement au temps passé à nettoyer vos pinceaux lorsque vous peignez à l’huile.

IMG_0870

photographie de Christophe Michou

 

 

  • Point n°3  Vous contribuez à préserver l’environnement et votre santé

Les essences de térébenthine et de white spirit sont très nocives à la fois pour l’environnement et pour la santé. Il n’est pas saint pour vous d’être en contact prolongé avec ces substances. Surtout si vous êtes dans un lieu clos. Avec la peinture acrylique, il n’y a que très peu d’odeur qui se dégage et ces quelques vapeurs ne sont pas nocives. Il est plus facile de se débarrasser de l’eau usée , que de jeter des diluants extrêmement toxique pour le milieux naturelle. Lorsque vous jeter du white spirit dans les canalisations, celle-ci passe dans les eaux usées, cette eau est filtrée mais des particules nocives seront toujours présentes et se déverseront dans les rivières, ce qui est très mauvais pour tout le monde. C’est pour cela que les gens qui peignent à l’huile ou à la Glycéro ont une contrainte supplémentaire qu’ils doivent s’imposer, ils doivent mettre le white usagé dans un récipient et le porter à la déchèterie.
Ces diluants toxiques sont bien plus difficiles à se débarrasser qu’une eau usagée. Personnellement il m’arrive quand même d’utiliser ce type de solvants lorsque je vernis certaines de mes toiles notamment .mais j’en utilise que pour 10 % de mon travail. J’ai à ma disposition dans mon atelier un bidon de 5 litres consacré au solvant usagé que j’apporte à la déchèterie au bout de 6 mois ou un an.

 

photo 61

peinture de Christophe Michou

 

  • Point n°4    Vous gagnez du temps avec la peinture acrylique

Un des arguments majeur à retenir en faveur de la peinture acrylique, et qui fait toute la différence avec la peinture à l’huile, est que le temps de séchage pour l’acrylique est quasiment instantané. Cela vous fait gagner beaucoup plus de temps sur vos réalisations plastiques, et vous pouvez même décider par vous-même du temps de séchage, soit en le prolongeant, en mettant du retardateur, ou bien l’accélérer en séchant la peinture avec un sèche-cheveux. C’est une opération que ne peut pas faire lorsque vous peignez à l’huile, et vous n’avez pas le contrôle du temps de séchage. Une peinture à l’huile diluer à l’extrême avec du white spirit et du siccatif prendra au minimum une demi-heure à trois heures pour sécher, alors qu’avec de la peinture acrylique cela prend de 20 minutes à une heure en séchage naturel, et 2 minutes lorsque la peinture est séchée artificiellement à l’aide d’un sèche-cheveux!
Le séchage étant accéléré vous pouvez réaliser plus d’étape en un minimum de temps
Vous n’avez donc besoin que de deux jours pour réaliser un travail qui prendrait quinze jours avec de la peinture à l’huile
Alors qu’il vous fallait parfois plus d’un mois pour achever une toile en peinture à l’huile, cela vous demandera plus qu’une semaine avec de la peinture acrylique

IMG_0866

Peinture de Christophe Michou couple de chevaux acrylique sur toile (2014)

 

  • Point n°5       devenez plus productif grâce à la peinture acrylique.

Dans mes périodes les plus fécondes il m’est arrivé de réaliser jusqu’à plusieurs toiles par jour !
Le plus souvent quand je travaille à la réalisation d’une toile élaborée de type hyperréaliste, je garde en réserve une autre toile pour mettre l’excédent de peinture qui il y a sur ma palette à la fin de la journée, afin d’éviter toutes pertes car un des rares inconvénients de la peinture acrylique une fois sèche, elle ne peut plus être réutilisable. Au bout de 4 à 5 heures cette peinture est perdue .et l’on ne peut plus rien faire avec. réutiliser la peinture que l’on avait sur sa palette la veille, est malheureusement impossible. C’est la raison qui me motive d’utiliser l’excédent de peinture sur ma palette pour ne rien perdre.
Cette méthode basée sur l’économie de la matière est plutôt un cercle vertueux, car j’ai pu constater que je produisais plus de toiles …
Certaines compositions simples à réaliser ne demande que trois heures de travail et le plus souvent je les réalise en série. Selon l’organisation de mon temps en atelier , il m’arrive de reprendre un travail plus élaboré, et en fin de journée j’utilise une toile que j’ai mise de côté pour “finir la palette de la journée” et ainsi j’applique sur ma toile mon surplus de peinture. Puis chaque jour en fin de journée je retravaille cette toile en particulier, et au fil des jours j’élabore mon travail ainsi en parallèle des autres toiles que je réalise. Ainsi au lieu d’avoir réalisé une toile et avoir de la perte en peinture, j’aurai réalisé quatre à Cinq toiles dans la semaine sans avoir fait de perte.

La peinture acrylique vous sera très utile si vous manquez de temps et lorsque vous souhaitez réaliser un maximum de choses en un minimum de temps, et c’est un atout de taille.
Et pour les plus impatients d’entre vous, vous aurez la possibilité de produire beaucoup plus de toiles et voir plus rapidement vos chefs-d’œuvre prendre tournure…
Si cependant vous n’êtes pas satisfait par la peinture acrylique par son manque de souplesse il existe une alternative encore peu connue qui est la peinture à l’huile diluable à l’eau, qui ce travail comme une peinture à l’huile avec toutes les caractéristiques et le temps de séchage de la peinture acrylique.
Avec le même rendu, et la même glisse sur le support que la peinture à l’huile, et que l’on ne retrouve pas avec l’acrylique, cette peinture sèche vite une fois dilué à l’eau . Cela peut vous servir en complément de la peinture acrylique , aussi vous pouvez la mélanger avec cette dernière pour avoir un rendu pareil à la peinture à l’huile classique avec le net avantage du séchage rapide.
Alors c’est le moment idéal pour vous mettre à la peinture à l’eau …Et vous pourrez produire beaucoup plus de toiles que vous l’auriez imaginé auparavant.

3 Commentaires

  1. Marie

    Je ne m’y connait pas trop en acrylique , mais je sais que j’ai plus de facilité avec la peinture à l’huile.

    Répondre
  2. Lucie

    J’ai lu tout cela avec attention,et je peu aussi vous donner à mon tour un petit conseil ne peignez jamais dans une chambre.
    les solvants peuvent avoir des conséquences inattendu sur votre santé et votre système respiratoire.
    Privilégiez plutôt une pièce éclairé et bien ventilé.

    Répondre
  3. Christophe Xavier Emmanuel (Auteur de l'article)

    Merci pour votre commentaire.
    le temps ou je peignai dans ma chambre est une époque révolu,je peint dorénavant dans un atelier.
    L’atmosphère de ma chambre était devenu irrespirable C’est en partie pour cette raison que j’ai abandonné la peinture à l’huile.
    L’odeur de térébenthine pouvait parfois me donner des crises d’asthmes c’est pour cela que je peints uniquement à l’acrylique
    En plus c’est beaucoup plus pratique,ça sèche beaucoup plus vite.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *