Comment réagir lorsque vous êtes déprimé et que vous connaissez une panne d’inspiration ?

Yann-Gar-Peinture-2_thumb.jpg

 

 

 

Dans la vie, il y a des hauts et des bas, et bien souvent les hauts ne reviennent pas si facilement. Les artistes-peintres, les écrivains ont connu ces moments de cafard ou c’est le vide total. Lorsque vous sentez que vous faite du sur place c’est le moment de remettre les pendules à zéro.

Lorsque vous prenez l’habitude de réaliser toujours les mêmes peintures ou que vous  entreprenez de réaliser quelque chose qui vous semble trop difficile,c’est à ce moment qu’il faut rechercher ailleurs pour trouver un moyen de vous stimulez différemment.

Cette panne d’inspiration est souvent liés à la répétition de quelques choses sans que vous le sachiez consciemment, parce que vous n’avez peu être pas pris conscience que ce que vous faisiez vous ennuyait.
Il y a plusieurs origines distinctes et il est important de les observer ,et de repérer à quel moment les périodes de creux interviennent, pour empêcher le plus possible que ça se reproduisent, ou du moins pour créer un interrupteur émotionnel pour vous habituer à voir les choses sous un autre angle.
À partir de ce constat et de cette prise de conscience, il existe plusieurs moyens de sortir de cet état dépressif. Parfois, le meilleur moyen d’y parvenir est de penser à autre chose, mais rien y fait et c’est plutôt cherché à fuir le problème, c’est pour cela que j’ai listé précisément ce qu’il faut faire lorsque vous sentez les premières baisses de vitalité dans votre processus créatif.

 

  • Laissez tomber ce qui vous ennuie

Si vous êtes devant votre chevalet à chercher une couleurs un motif,alors que la composition ne vous plait pas,arrêter vous et ranger cette toile.

Pensez à vous aérer et sortez à un endroit inhabituel, prenez votre carnet de croquis éventuellement, mais si vous n’avez pas envie de peindre ou de dessiner, il ne faut surtout pas vous forcer, car vous allez retomber dans cet état, attendez que les choses se passent et c’est lorsque vous allez ne pas y penser que cela va revenir.
Une fois de retours à votre atelier, ne reprenez pas la peinture tout de suite, et prenez plutôt un livre ou un magazine pour le feuilleter au hasard, si rien ne vient, prenez un autre livre qui traitre d’un autre sujet,ou même un livre que vous avez lu il y a longtemps, si une gravure ou une image vous inspire commencer à dessiner puis à peindre.Une fois de retours à votre atelier, ne reprenez pas la peinture tout de suite, et prenez plutôt un livre ou un magazine pour le feuilleter au hasard, si rien ne vient, prenez un autre livre qui traitre d’un autre sujet,ou même un livre que vous avez lu il y a longtemps, si une gravure ou une image vous inspire commencer à dessiner puis à peindre.

 

 

  • Retrouvé des idées grâce au dessin automatique

 

IMG_1998

 

Le meilleur moyen qui reste à votre disposition c’est de dessiner ou de peindre ce qui vous passe par la tête, sans vous soucier de la qualité plastique de ce que vous aurez réalisés car de toute façon ce sont des peintures et des dessins expérimentaux que vous n’allez montrer à personne.

En réalisant plusieurs dessins ou peintures de ce type, et sans y penser .Vous allez pouvoir retrouver inconsciemment l’élément qui vous posait problème et vous bloquai dans le processus créatif, si vous avez réalisé que vous faites fausse route passez votre chemin et faite encore autre choses.

Faites toujours  les choses avec passion, regardez différents livres d’art, et regardez chaque peinture de différends artistes, si vous aviez l’habitude de regarder des livres sur le portrait, regardez plutôt des paysages, pour du figuratif regardez des bouquins d’art abstrait.Cela peu paraitre bizarre,mais c’est en changeant de point de vue que des idées nouvelles vont pouvoir émerger.

Si parmi tous ces livres, il y a quelque chose qui vous inspire et même qui vous amuse reprenez-le parce que ce sera cet élément spécifique qui va redonner vie à vos compositions.

L’objectif de ces quelque petit conseils est de vous redonner l’envie de créer et vous prendre aux jeux, car le plus important dans le processus créatif ce n’est pas tellement de réaliser des prouesses techniques, ni même des chefs d’œuvres, mais de prendre du plaisir à peindre.
Si vous perdez ce plaisir pour la peinture c’est parce que votre source d’inspiration s’est épuisé et que vous en avez marre.

Pour vous renouvelez constamment , vous avez besoin de voir autres choses.
Vous pourrez alors vous ouvrir à de nouvelles possibilités et explorer de nouvelles manière de peindre, et finalement si vous pouviez avoir toute cette matière diverse et variée crée par avance , vous pourrez plus facilement le réexploiter les jours de creux…

Crédit Photo :

Yann Gar Peinture 2   sources : https://www.flickr.com

Peinture de Christophe Michou : composition abstraite n°2015

2 Commentaires

  1. Caro

    Cet article est plutot frais et c’est un début de réponses au problème que se pose les artistes en demi saison.
    la perte d’inspiration

    Répondre
  2. Christophe

    Merci Caro
    j’espère vous avoir remonté le moral pour cette « demi saison ».
    Continuer à me suivre car je vais rentré dans le vif du sujet avec mes peintures…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d'en savoir PLUS? Télécharger gratuitement mon GUIDE

x